Message de Philippe (redescendu à 3.400 mètres), ce vendredi 22 mai, 18 heures (Poitiers)

7.700 mètres, altitude maximale!

Mercredi 20 mai : nous sommes au dernier camp et nous ne souffrons pas des phénomènes habituels dus à l’altitude ; nous nous sommes bien acclimatés ; nous avons beaucoup diné et petit-déjeuné. Personnellement, je ne me sens pas atteint par des troubles du comportement et suis prêt à affronter le dernier jour d’escalade pour atteindre le sommet.

La nuit est très froide. Nous nous réveillons vers 3 heures ; il nous faut 2 heures pour nous restaurer et nous équiper avant de sortir de la tente. J’ai quelques inquiétudes, l’extrémité de mes deux pouces étant un peu gelée.

Nous partons, sereins, au lever du jour.

De ce camp 7, nous avons une vue extraordinaire : en dehors du Manaslu, il n’y a aucun sommet plus haut.

Nous progressons avec prudence sur la glace vive, mais rapidement ; nos sacs sont presque vides et nous sommes très motivés.

Vers 7 heures du matin, le ciel se charge douloureusement… La décision de Paulo n’est pas discutable: nous faisons demi tour!

Nous sommes à quelques 4 heures du sommet et nous vivons ce changement de direction comme une injustice, mais nous sommes tous vivants et en bonne santé!

Dans une prochaine chronique (en principe, demain), j’expliquerai plus précisément les raisons de notre renoncement à 500 mètres du but.

  • Par James L, 22 mai 2009 @ 20:29

    Philippe va essayer de nous envoyer un message chaque jour pour mieux nous faire partager ce formidable exploit. Il sera à Poitiers le 31 mai.

  • Par Didier L, 22 mai 2009 @ 21:43

    … à – 500 mètres du sommet, mais à + 7635 mètres par rapport au point de départ ce qui constitue une authentique performance. Bravo les himalayistes!

  • Par Sophie D, 22 mai 2009 @ 21:50

    Bravo Titou (soeur de P.O), je suis fière de toi.
    Bon courage à vous tous pour la descente.
    BIZZZ
    Sophie

  • Par Jean-Pierre T, 23 mai 2009 @ 09:01

    Bravo Phiphi, bravo à toute l’équipe. Et merci à Paulo pour sa grande lucidité! Vivement votre retour pour revivre votre aventure « en différé » au travers de vos récits! A très bientôt Phiphi.
    Jean-Pierre

  • Par Louis et Pat M, 23 mai 2009 @ 10:09

    Bravo Luc et à vous tous pour cette magnifique performance. Bravo aussi à Paulo pour avoir pris la bonne décision.
    Merci à F Damilano pour les photos et le compte rendu de cette extraordinaire aventure.
    Bonne descente à tous.
    Amitiés, Louis et Patricia

  • Par Sabine RD, 23 mai 2009 @ 10:28

    Que c’est dommage que la météo n’ait pas permis l’assaut final. Le but de l’expédition n’était pas le sommet du Manaslu mais le retour sain et sauf à Poitiers. La Sagesse l’a emporté.

  • Par François, 23 mai 2009 @ 11:03

    Bravo à vous tous et merci pour cette superbe aventure. 7700 mètres, c’est un très bon chiffre quoi qu’il en soit.
    Bonne descente et à bientôt

  • Par Damien, 23 mai 2009 @ 11:37

    Bravo Philippe on est fier de toi. Suggestion d’un futur projet: l’ascension du sommet du MODEM…
    Damien

  • Par James L, 23 mai 2009 @ 15:06

    Interview de Florent dans la NR de ce samedi 23.

  • Par Jacques frère Jacques, 23 mai 2009 @ 20:21

    Bravo à tous surtout à Paulo qui a su prendre la bonne décision au moment propice.
    Bravo à Philippe j’espère que tes gelures ne sont que superficielles
    merci pour tes commentaires.
    Également bravo pour ton site et bravo à ceux qui le serve…

  • Par Juliette C, 24 mai 2009 @ 10:11

    Encore merci à Florent et Philippe pour ce site qui m’ a permis d’attendre le jour merveilleux du retour de mon mari LUC à l’aéroport de NICE…
    Je serai ravie de recevoir toute l’équipe chez nous à Saint Jeannet… pour parler de cette belle aventure!!
    à bientôt…

  • Par Micheline G de Poitiers, 24 mai 2009 @ 10:34

    Quelle aventure fantastique vous venez de vivre. Bravo et bises à tous mais d’abord à toi Philippe, à Pierre-Olivier et Paulo « le meilleur » (souvenez-vous: le Tsomoriri en 2006)!!…

  • Par James L, 24 mai 2009 @ 12:28

    Un seul bémol dans cette histoire, c’est ce pauvre journaliste de Centre Presse (JF MINOT) qui titre samedi « MAHOU ÉCHOUE » en oubliant d’écrire l’altitude atteinte (7700m). Avec aucun poil sur le crane ce brave garçon devrait s’attaquer au Mont Chauve pour avoir un tout petit aperçu de l’exploit de notre Philippe :-)

  • Par Walter, 24 mai 2009 @ 21:12

    Pauvre journaliste? Il s’en est bien servi Philippe Mahou des pauvres journalistes… Pourquoi assassiner gratuitement Monsieur Minot qui ne fait que faire son métier et relate effectivement la réalité des faits. Céder à la polémique en dit long sur les intentions de Monsieur Mahou…

  • Par James L, 25 mai 2009 @ 08:07

    Désolé de vous avoir choqué Walter. Vous avez raison : il faut se contenter des faits et du titre du billet : « 7700m, altitude maximale ».
    Quant aux intentions de Philippe MAHOU????
    Puisque vous évoquez la politique locale je vous conseille l’analyse de Dominique Breillat (qui n’est pas journaliste :-) ) ce lundi 25 dans Centre Presse page 7.
    Mais au fait que vient faire la politique sur ce blog?
    Vive le sport :-)

  • Par Coccinelle, 25 mai 2009 @ 14:24

    Je ne vois pas en quoi l’expédition est un échec! Au contraire, c’est une réussite rondement menée… Il n’y a pas eu abandon pour raison de renoncement, bien au contraire, c’est un très belle preuve de persévérance et de capacité de jugement d’avoir su s’arrêter à temps pour des raisons métrologiques et de planning, des « héros » morts ça ne sert à rien…
    Je renouvelle donc mes félicitations à toute l’équipe de professionnels et d’amateurs confirmés qui ont su prendre les bonnes décisions avec les éléments qu’ils avaient en mains…
    Nous sommes responsable de nos actes mais pas des événements extérieurs…
    L’équipe n’a donc pas échouée, elle n’a pu arriver à ses fins pour cause d’intempéries…

  • Par T Virginie, 25 mai 2009 @ 15:22

    Je pense que la critique est facile, cet exploit l’est moins. Encore bravo à Philippe et aux membres de l’expédition. Merci de cette belle leçon de courage!
    Virginie

  • Par Benoit D, 27 mai 2009 @ 18:31

    Bravo à ceux qui ont osé! S’attaquer à un sommet quel qu’il soit n’est jamais assorti d’une certitude de réussite et heureusement, un sommet à plus de 8000 à fortiori, en revenir vivant et indemne témoigne d’une vrai maîtrise ou l’enjeu n’a pas pris le pas sur le « jeu », alors bravo et respect.

Autre(s) lien(s) pour ce post