Message de Philippe, dimanche 26 avril à 8h43 (Poitiers)

« Très grosse journée hier avec plus de 1 000 mètres de dénivelé entre 2 600 et 3 700 mètres.

Nous sommes à BIMTANG. La montée a été exceptionnelle dans une forêt de pins et de rhododendrons géants. Nous avons débouché sur un plateau qui découvre une énorme chaîne de sommets de plus de 6 000 mètres à l’ouest, au sud ouest les contreforts du Manaslu et miracle (!), au loin, très très loin, à l’arrière plan, le sommet du Manaslu qui « fume » et son monstrueux panache blanc qui laisse imaginer la puissance du vent.

Ici, à 3 700 mètres, on refroidit déjà et nous avons tous trois couches sur nous malgré le soleil.
L’arrivée à l’emplacement du camp est un soulagement pour tout le monde.
Les effets de l’altitude commencent à se faire ressentir : souffle court et léger mal de tête.
Mes côtes sont très éprouvées par les heures de marche et Florent a toujours très mal au ventre… »